LE VRAI PORC AU CARAMEL

Publié le par Mimosa

Aujourd'hui, j'ai décidé de vous faire profiter de la véritable recette du porc au caramel, que tout le monde prend dans les restaurants asiates et qui sont souvent pas bons du tout, sans goût et liés au glutamate ou à la maïzena (moindre mal).

 

J'ai grandi avec le porc au caramel de ma petite maman asiatique (1m47 avec les talons), tel qu'il se cuisine en Asie du Sud et là on ne me la fait pas.

 

D'abord, comme c'était un plat du pauvre, on n'utilise pas de filet mignon et autre chair tendre du porcinet (qui ont en fait peu de saveur) mais des bas morceaux que sont les travers de porc.

Il faut aimer ronger les os, mais le goût de la viande est extraordinaire, car l'os donne un fumet subtil. Et puis on peut partager avec son gentil chien, bien content de ne pas avoir été à la place du porc.

 

Voici la recette traditionnelle.


 

LE « VRAI » PORC AU CARAMEL


PORC-CARAMEL.jpg

 

Temps de préparation : rapide


Cuisson : faut prendre son temps quand même


Ingrédients (pour 4 personnes) :


- 3 à 4 travers de porc par personne (plus pour les gourmands, car il y a plus d’os que de viande), coupés en morceaux, sur la photo ils sont entiers, mais il faut manger avec les doigts alors, ce qui, personnellement ne me dérange pas...

- 2 oignons blancs

- 4 gousses d’ail
- sauce de soja

- sauce de nuoc-mâm

- miel et  sucre

- un peu de gingembre (facultatif)
- un peu de citronnelle (facultatif)

- une cuillère d’huile

- coriandre fraiche

 

Préparation :

 

- Plonger les travers de porc dans de l’eau bouillante, baisser le feu, écumer la mousse qui se forme au fur et à mesure (c’est tout le secret d’un plat léger en graisse et sain)

- Egoutter et laisser refroidir (garder un peu d’eau de cuisson)

- Mettre les travers de porc dans une marinade de soja, nuoc-mâm, un peu de sucre, laisser reposer en tournant les morceaux de temps à autre

- Faire chauffer l’huile (wok ou cocotte) puis y faire légèrement roussir les oignons coupés fin, puis les gousses d’ail en fines rondelles

- Ajouter les travers de porc et faire revenir légèrement.

- Ajouter du miel (ou du sucre) pour caraméliser rapidement sans cesser de tourner (n’ayez pas trop la main lourde, à l’arrivé on ne doit que peut sentir le sucré)

- Ajouter la marinade et de l’eau de cuisson pour couvrir à niveau

- Laisser le tout reprendre un peu d’ébullition et assaisonner comme vous l’entendez avec le gingembre et la citronnelle.

- Laisser mijoter à très petit feu, pour que la sauce épaississe un peu

 

Servir avec des feuilles de coriandre fraîches dessus, et du riz parfumé nature (le riz cantonnais est une fantaisie de trop).


BOL-DE-RIZ.jpg

 

Petite astuce pour fauchés ou débrouillards :  si on ne trouve pas de travers de porc et si on a dans le frigo quelques belles tranches de petit salé dont on ne sait pas que faire, les préparer de la même façon, mais ne pas garder l'eau de cuisson car elle est encore beaucoup trop grasse et salée.

 

NB : On ne sale l'eau de cuisson du riz dans les repas asiatiques. Les sauces sont suffisamment salés, et le riz garde tout son parfum.



Commenter cet article

philae 10/01/2017 12:18

merci pour le partage

greg 01/05/2016 13:48

bonjour! pourriez vous nous donner des indications sur la durée des cuissons et sur les quantités? Pas facile d'improviser quand c'est la première fois! ^^

greg wave 13/03/2016 23:58

recettes juste magnifique !! pour les dosages basé vous à votre gout et à votre quantité de viande pour ma part on c'est régalé !!! merci chef !!!

Peschrur 22/10/2015 04:11

On pourrais avoir mes quantité s'il vous plaît ?merci

mika 26/09/2015 16:00

bonjour. pourriez vous mettre les doses a mettre comme le sucre le miel le sja ect svp. merci