Les mystères d'Iris

Publié le par Mimosa

Il y a les mystères d'Isis, mais, à plus petit échelon quand même, les mystères d'Iris.
Voici quelques déclinaisons sur Iris.


LA DEESSE MESSAGERE DE ZEUS



Iris était le déesse de l'Arc-en-ciel, fille du Titan Thaumas et d'Électre, la fille du Titan Océanos. Messagère de Zeus et de son épouse Héra, Iris quittait l'Olympe pour apporter les commandements divins aux êtres humains, qui voyaient en elle une conseillère et un guide. Voyageant à la vitesse du vent, elle pouvait aller d'un bout à l'autre de la terre, au fond de la mer comme dans les profondeurs du monde souterrain.

 

Elle a aussi un autre rôle, lorsque Zeus fait prêter des serments inviolable sur l'eau du Styx aux immortels : Iris apporte dans un récipient d'or l'eau primitive et incorruptible.

 

Bien qu'elle fût sœur de ces monstres ailés qu'étaient les Harpies, Iris était représentée sous les traits d'une belle jeune fille, pourvue d'ailes et vêtue de robes aux brillantes couleurs!; sa tête était entourée d'un halo de lumière et elle filait à travers le ciel, laissant dans son sillage un arc-en-ciel, symbole du lien entre le ciel et la terre.
Dans certaines traditions, elle était l'épouse de Zéphyr.





Pour le fun, voici une fresque d'Iris à l'angle d'une rue et la Poste à côté.


Iris aurait-elle embauchée par cette respectable institution, après négociations serrées avec le Patron des patrons ?

(Je parle de Zeus ... pas de l'autre dont je veux oublier le nom.)

 

 

 

 

 

 

 


 

LA MERVEILLEUSE FLEUR D'IRIS

 

Messagère des dieux de la mythologie grecque, qui se matérialisait par un arc-en-ciel, Iris a donné son nom à une des plus belles fleurs de nos jardins que l'on plante en juillet.


Voici d'abord le splendide tableau impressionniste de Van Gogh, provençal d'adoption.


"Iris" - Vincent Van Gogh - 1889

Huile, 71x93 cm

J. Paul Getty Museum - Malibu - Californie


Quand j'étais enfant, je passais des heures à admirer les iris qui croissaient tout seuls en bas du jardin familial. Les violets, les blancs, les jaunes ... Et l'odeur si fine, si subtile ... une quintessence délicate.







Parfois qualifié de façon un peu irrévérencieuse "d'orchidée du pauvre", l'iris des jardins (Iris germanica) doit cette appellation à la richesse exceptionnelle de ses coloris. Hormis le rouge vif toutes les teintes, déclinées en milliers de nuances, se retrouvent dans la palette des iris.


Celui-là doit être un descendant de l'iris de mon petit jardin d'antan.
















Et voila un sompteux iris blanc, dans toute sa pureté.


Je ne peux mettre toutes les photos d'iris, les roses, les bleus, les tigrés, les hybrides, ils sont trop nombreux.


Leurs variétés passent de la simplicité de l'art roman à la flamboyance de l'art gothique. Il y a même du byzantin parfois.







Mais je vais quand même parler de l'iris jaune, surtout l'iris jaune des marais.

Attendez-vous à une surprise.



L'IRIS HERALDIQUE










Voici l'iris jaune des marais, dit aussi "iris d'eau".


L'histoire suit.














UN PEU D’HERALDIQUE (science du blason et des armoiries)

 

Quelle est la fleur emblématique de la royauté française?

Le lis?

Erreur.

C'est l'iris qui a connu cet honneur. Le lis n'est qu'un usurpateur.

La légende attribue ce choix à Clovis. Pourchassé dans des marécages par les Wisigoths, ce dernier se serait caché derrière des touffes d'iris. Victorieux et reconnaissant, il aurait troqué les crapauds qui décoraient ses armoiries contre les iris des marais. Mais ce n'est que vers 1150 que les rois de France, pourtant d'esprit peu bucolique, en ornèrent officiellement leur blason. On n'en saura jamais vraiment la raison. Nos aïeux, pas très pointilleux sur les noms de fleurs (le naturaliste suédois Linné n'avait pas encore pointé le bout de son nez), appelaient «lis» toutes les plantes herbacées à grandes fleurs. De là, sans doute, la confusion entre ces deux plantes.


Source : http://www.lexpress.fr/styles/l-iris-fleur-des-rois_491647.html


Voici un autre texte qui conforte l'usurpation héraldique du lys au détriment de l'iris :


Elle serait, suivant certaines interprétations, une représentation stylisée de l’iris jaune des marais (Iris pseudacorus) que Clovis, roi des Francs de 465 à 511, aurait adoptée après sa victoire de Vouillé sur les Wisigoths et disposée sur ses bannières en remplacement des trois crapauds qui les ornaient jusque-là. Pour nombre d’historiens cette attribution n’est qu’une légende servant à légitimer la royauté mais elle connaîtra, cependant, une grande diffusion. Depuis le 17e siècle cette tradition est discutée par les érudits mais elle n’en continue pas moins à persister.

Ce motif ne prit son vrai nom de fleur de Lys que lors de la seconde croisade, en 1147. Louis VII le Jeune ayant décidé d’en faire le symbole de la France et de toute la Chrétienté, on l’appela d’abord Fleur-de-Louis, puis par déformation, Fleur-de-Luce (Loys) et, enfin, Fleur-de-Lis.


Source : botanique.org







Alors, quand vous verrez ceci, voyez la fleur d'iris.

















ARC-EN-CIEL, le voile d'IRIS



Là, je vous renvoie à l'article de Wikipedia, qui va certainement vous apprendre beaucoup de choses sur l'arc-en-ciel.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Arc-en-ciel




















Commenter cet article

Odin 01/09/2009 23:20

Le moyen âge est une période mal-aimée vi, à tord... moi aussi je l'aime beaucoup, enfin je n'ai pas tout retenu de mon unique année de fac mais... ;)

iris13 30/08/2009 13:44

Nous avons gagné en beauté sur nos armoiries royales.Imaginons les manteaux décorés de crapeaux... soit-dit en passant j'aime bien ces dernier!Bises

Odin 24/08/2009 12:31

C'est vrai ça je me suis posé la même question. :) Heureusement quand même, il y a quelques profs passionants et amoureux de leur métier, et j'ai eu l'un d'entre eux... une femme très théatrales qui nous captivait dès les premières minutes du cours. Ma passion pour l'histoire lui doit beaucoup !

Mimosa 24/08/2009 12:35


Entre autres périodes, j'ai un penchant pour le moyen-âge, très méconnu par la plupart.


Tsukasa 23/08/2009 22:09

Oh ! Je savais pas ça. Mais comment ça se fait que personne ne le sait ?Je veux dire, s'ils le savent sur Wikipédia, pourquoi pas les autres (les profs d'histoires par exemple) ? Ils pourraient nous en parler.

Mimosa 23/08/2009 22:27


Ils ne se remettent peut-être pas souvent à niveau ?
Faut pas leur en vouloir : l'éducation dite nationale les laminent.
Mais il y a vraiment des profs d'histoire-géo top de chez top.
Si on les écoute en dehors du programme tout fait.


Odin 23/08/2009 13:50

Han magnifique arche d'alliance. :)Tu viens de m'apprendre un truc pour la fleur de Lys :P

Mimosa 23/08/2009 15:30


Cela fait peu que je le sais, et comme j'aime bien partager, hop hop ...
Ca me fait plaisir de te lire Odinou.