Et ils pompaient ...

Publié le par Mimosa

Pour ne pas mourir idiot, il faut absolument connaître la philosophie Shadok.
Les plus anciens se souviendront de ces moments de bravoure, tous les soirs à la télé, avec l'inimitable voix de Claude Piéplu qui a pris des grandes vacances en 2006 (coucou, Claude, il fait beau en haut ?).

Pour ceux qui ne connaitraient pas les Shadoks (sacrilège !), allez voir sur Wiki :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Shadoks

Afin d'égayer un peu plus cette journée estivale, et pour faire plaisir aux cigales, qui me pompent l'air toute la journée à striduler à 150 décibels (on dit aussi craqueter ou criqueter, ce qui ne baisse pas pour autant le niveau des décibels), voici deux adages shadokiens d'une profonde philosophie.

Postulat : "Je pompe donc je suis."


Conclusion : "Il vaut mieux pomper même s'il ne se passe rien que risquer qu'il se passe quelque chose de pire en ne pompant pas."

C'est cartésien, et le pari est pascalien !

Publié dans Humour

Commenter cet article

Tsukasa 23/08/2009 17:22

Iris, je te donne trois balles pour ton humour ! MDR.
Forcément, quand on a un humour bizarre, on se marre.

iris13 18/08/2009 11:25

Les shadocks pompaienr, il pompaient à toutes pompes, sans pompes aux pieds, à essence ni à air, sans jamais êrte pompés, sans coup de pompe, ne buvant que de l'eau pour ne pas être pompe"tte"J'apprécie énormement la maturité de Tsukasa.Ne m'en veux pas pour pon humour à 2 balles...bises

Mimosa 18/08/2009 11:52





Tsukasa 16/08/2009 09:48

Descartes. Faut que je retienne. Ma mère dit que j'ai du vocabulaire mais comparé à toutes les choses que je comprend pas sur Pandore je pense plutôt que je comprend juste plus de choses que les gens de mon âge que je fréquente autrement que derrière un ordinateur.

Tsukasa 16/08/2009 05:30

"Je pompe donc je suis." Ca me fait penser à ce qu'à dit un philosophe (dont j'ai oublié le nom) "Je pense donc je suis." Sauf que le prof de religion il a dit que c'était le genre de personne qui cherche une explication à tout (j'ai aussi oublié le terme) alors je l'ai carrément exaspéré en disant qu'il fallait qu'il prouve qu'il pense et on a fait un débât là dessus le prof et moi. Et les élèves ils regardaient ils pigeaient rien. Je crois que c'est un de mes meilleurs souvenir de cette année. C'était extrêmement drôle (surtout avec les têtes que tiraient mes camarades de classes) et j'ai pas arrêter de rire pendant toute l'heure suivante. Ma prof de Math a pas apprécié, elle pensait que je me moquait d'elle. Et comme je suis nulle en Math ça n'arrange pas mes affaires. Du coup elle m'est tombée dessus plus tard. N'empêche c'était hilarant. La prochaine fois il faut que je les filme ces ignorants qui n'écoutent même pas le cour et à qui l'idée de débatre dessus ne viendrait pas. Ou ne viendrait pas d'eux. Je suis tombée dans les pires classes mais à ce point ça devient grave. C'est là qu'on se rend compte à quel point la population humaine régrèsse.

Mimosa 16/08/2009 09:11


Il s'agit de Descartes, ma chère Tsukasa.
Je crois qu'on a d'ailleurs assez mal interprété sa pensée, en général.
Grâce à toi, je vais aller un peu m'y replonger. On en reparle.

Pour le niveau de programme de l'éducation nationale, je suis d'accord que ce n'est pas top partout, et qu'il y a une nette récession depuis au moins 30 ans.


Tsukasa 16/08/2009 04:58

Pour ce que j'en sais, je suis loin d'être un Gibbis. Mais peut-être l'espèce de petite puce qui s'est attelée à virer les Shadocks de la planête Terre quand ces gros malins ont eu l'idée de la dégueulasser avec les pompes. En fait les Shadocks sont plus proches des humains qu'on ne le pense. Ils sont souvent très bête et ne réfléchissent que trop tard aux conséquences de leurs actes (s'ils y réfléchissent). Je trouve cette série d'imbécilité très drôle et enrichissante sur certains points (comme les concepts philosophiques incontournables de nos encêtres Shadocks qui n'ont pas l'air d'avoir compris qu'ils pouvaient pas faire des cours eux-même s'il ne savent rien et que connaître les différents types de passoires ne vole pas bien haut dans l'intellectuelle. Pauvres être condamnés à être de parfait imbéciles). Mais les Gibbis de leur côté sont pas mal non plus. Ils ont l'air gentil mais ils sont pas sympa. Ils se payent la tête de ces pauvres Shadocks et ils ne les aident même pas. Le pire c'est qu'ils font tout pour les exterminés. Eux aussi ils ressemblent à l'Homme avec toutes sa science mais qui ne bougerait même pas un orteil pour aider vraiment les gens qui en ont besoin et à préserver notre belle nature.Je suis fan des Shadocks à ce que tu peux voir, j'adore les caricatures et celle-ci est excellente car très divertissante et drôle.

Mimosa 16/08/2009 09:05


Les shadoks et les gibis sont les caricatures de notre société.
Ils sont, hélas, toujours d'actualité.